Immobilier Costa del Sol
Immobilier  |  Lun - Avril 22, 2019 8:43 am  |  Nombre de vues: 682  |  A+ | a-
Immobilier Costa del Sol
Immobilier Costa del Sol

Les acheteurs britanniques sont passés de 21% à 15% des ventes de biens immobiliers sur la Costa del Sol
Les experts du marché immobilier de la Costa del Sol mettent en garde contre une modération du rythme des achats et un ralentissement des prix des maisons à Marbella et dans sa zone d'influence, connue sous le nom de Triangulo de Oro et comprenant Benahavís et Estepona.

L'offre excédentaire destinée au même profil d'acheteur, l'incertitude générée par le Brexit et l'avenir des relations entre la Grande-Bretagne et l'Union européenne ainsi que ralentissement de l'économie internationale freinent la croissance soutenue du marché immobilier amorcée en 2010 , selon un rapport préparé par l'agent immobilier Diana Morales, qui travaille à Marbella depuis 1978.
Les municipalités adjacentes à Marbella, telles que Ojén, Estepona ou Mijas, ont offert aux promoteurs et aux clients un large éventail d'options pour répondre à leurs besoins, ce qui leur a permis d'absorber une grande partie du développement immobilier de la Costa del Sol, mais l'étude met en reliefque la hausse des prix à ces endroits a entraîné un refroidissement progressif de l'intérêt.
L'incertitude entourant le Brexit éloigne les acheteurs du Royaume-Uni, qui, bien qu'il soit le groupe national majoritaire sur la Costa del Sol et dans le reste de l'Espagne, représente 15% du chiffre d'affaires, contre 21% il y a quelques années.
La baisse a été compensée par une reprise des acheteurs nationaux et dans les pays nordiques tels que la Suède ou la Norvège,du centre de l'Europe, comme la France, la Belgique ou la Hollande et des pays arabes. Ce sont toutes des régions à forte croissance économique, qui constituent une destination abordable sur la Costa del Sol. En fait, la semaine sainte est l’une des périodes utilisées par les acheteurs potentiels pour leur rendre visite et se renseigner sur les acquisitions futures, ajoute le rapport.
L'étude prévient toutefois que les prévisions de croissance pour cette année et 2020, inférieures à 2%, et une activité plus faible des fonds d'investissement européens et américains indiquent un ralentissement dans un avenir proche, auxquelles s’ajoutent les augmentations de terrains et la construction de biens immobiliers.

Top


RSS feed