Le site Romain de Manilva
Culture  |  Lun - Mai 6, 2019 8:50 am  |  Nombre de vues: 625  |  A+ | a-
Vestiges Romains Manilva
Vestiges Romains Manilva

A seulement quelques encablures de nos locations de vacances au Port de la Duquesa, La première phase de la récupération du site romain de Manilva s'achève
Le projet de récupération et de mise en valeur du site romain autour du château de La Duquesa de Manilva a terminé sa première phase. La société Aratispi Patrimonio, spécialisée dans la gestion du patrimoine historique, a réalisé des plans de nettoyage et de délimitation topographiques du site, découvert dans les années 80.
Le site, déclaré Bien d'Intérêt Culturel (BIC), est un complexe composé d'une nécropole, d'une villa, de thermes et d'une usine de salaison de poisson correspondant à une période débutant à la fin du 1er siècle de notre ère.
L'archéologue responsable des travaux, Miguel Vila, explique que le site a subi les effets des intempéries, de l'érosion et de la végétation, qui l'ont endommagé. De nombreuses espèces envahissantes dont les racines affectaient les structures ont été enlevées. Les sols et les murs sont cassés. Mais ce sont des pathologies typiques des gisements extérieurs et proches de la mer , explique le technicien.
Après le nettoyage la société responsable a conclu que le dépôt était en meilleur état que prévu.
Après cette première phase, l’objectif de ce projet de récupération de l’environnement de Castillo de la Duquesa est de transformer ce site en l’un des plus importants parcs archéologiques de la Costa del Sol.
Vila souligne l’importance de ce complexe en raison de son volume important: à l’est, l’usine de salage, un grand complexe industriel, et à l’ouest, les sources thermales bien préservées. Les deux se trouvent dans des parcelles privées. Sur un terrain municipal, au nord du château, se trouve une villa de plusieurs pièces, avec système de canalisation d’eau etun petit fragment de mosaïque. L’archéologue souligne que l’un des éléments les plus frappants de cet ensemble est constitué de quatre réservoirs d’eau d’une hauteur de près de deux mètres et de canalisations qui distribuent l’eau à la fois à l’usine de salage et aux sources chaudes.
Le grand attrait de ce groupe, une fois mis en valeur, sera, selon l’archéologue, de pouvoir contempler au même endroit l’évolution et l’histoire de l’époque romaine à l’époque moderne avec le Château du Port de la Duquesa.

Top


RSS feed