Que faire sur Malaga
Tourisme  |  Mer - Octobre 7, 2015 4:27 pm  |  Nombre de vues: 1494  |  A+ | a-
Il est facile de rejoindre Malaga, capitale de la Costa del Sol. Et, cette ville offre beaucoup plus que la mer, les plages, le golf et le soleil.
Le problème, comme tant de villes de la Costa, est que, à première vue, Malaga ne semble pas différent des autres pièges à touristes, et les premières impressions peut être assez rebutantes.
Dernièrement la municipalité a mis l'accent sur le développement de la ville comme un centre culturel, agrémantant son patrimoine avec de nouveaux musées, menant a bien des travaux de rénovation, et créant un nouveau développement architectural chic autour du Port.
Le mélange d'une ville historique avec une rafale de vie espagnol moderne, Malaga est devenue l'une des villes portuaires les plus fun sur la Méditerranée, mélangeant son atmosphère culturelle avec l'ambiance ensoleillée d'une ville de vacances. Voici cinq choses à faire à Málaga ...

  1. Le Musée Picasso. Avec une collection massive de l'un des artistes les plus connus dans le monde (il ya plus de 200 oeuvres originales de Picasso à l'écran), ce musée est le point culminant culturel de Málaga. La plupart des œuvres sont prêtées par Christine RAJ-Picasso, l'épouse du premier fils de l'artiste Paul, on y retrouve de nombreux tableaux révélant des scènes familiales. Le musée lui-même est une merveille architecturale, avec son sous-sol, un trésor du passé de la ville, on y retrouve des influences phéniciennes, romaines, islamiques, et de la Renaissance, tous découverts lors de la construction du musée.
  2. La cathédrale de Malaga. Une cathédrale incomplète et grandiose. Construit sur le site d'une ancienne mosquée au 16ème siècle, le plafond en forme de dôme se dresse à une hauteur de 40m au dessus du sol. Un total de 15 chapelles, resplendissantes, du 18e siècle ornées, à partir desquelles après 200 marches on peut admirer les vues à couper le souffle sur Málaga et la Méditerranée. Après deux siècles de travaux de et un budget de plus en plus serré il fût décidé de laisser les choses en l'état ce qui explique l'un des clochers inachevé, conduisant à la population locale à lui donner le nom de La Manquita, la dame manchot.
  3. Gibralfaro. Un témoignage de passé mauresque de Málaga qui se présente sous la forme des remparts rocheux du Castillo de Gibralfaro, donnant sur la ville au sommet d'une colline. Construit pour Abd ar-Rahman I, l'émir de Cordoue 8e siècle, la structure a été remodellée 600 ans plus tard, quand Málaga était le joyau de la couronne de l'émirat de Grenade. A l'origine un phare et une caserne militaire, il reste très peu de vestiges de l'origine, mais les allées étroites qui forment chemins de liaison autour du fort offrent des vues magnifiques sur la ville.
  4. Le jardin botanique de la Conception. Conçu au milieu du 19ème siècle, Málaga doit ce petit bijou naturel et architectural à l'une des figures de la ville, la Colombienne Amalisa Heredia Livermore et son mari espagnol aristocratique, Jorge Loring Oyarzabal. Le plan original prévoyait d'amener les tropiques et les forêts tropicales, mais il a été élargi pour recouvrir 49 hectares, avec plus de 2.000 espèces d'arbres, dont beaucoup sont vieux de plus d'un siècle.
  5. Le Marché Atarazanas. Situé au nord de l'une des artères les plus populaires de Malaga, l'Alameda Principal, ce marché quotidien est un régal pour les sens. Situé dans un bel immeuble du 19e siècle, qui comprend le porte mauresque qui séparait autrefois le port du centre-ville, il s'agit de l'un des monuments les plus remarquables de la ville, spécialement de par son magnifique vitrail. Le marché offre tout ce que vous attendez à trouver dans un marché méditerranée, cuisine traditionnelle espagnole, merveilleuse sélection de pain, du fromage, des fruits et des olives. Toujours très animé.
Top


RSS feed