Ronda la ville de nos reves
Tourisme  |  Lun - Novembre 5, 2012 11:41 am  |  Nombre de vues: 1675  |  A+ | a-

C'est sans aucun doute, l'un des plus beaux endroits en Espagne pour apprécier l'héritage des Maures dans la péninsule. La vieille ville est pleine de rappels de leur culture, des bâtiments bien conservés, siégeant fièrement à côté des rues pavées.

Il est également très intéressant de voir le Tajo, ses trois fascinants vieux ponts, et profiter de son incroyable capacité à fournir des points de vue spectaculaires de quelque côté que vous vous placiez. 
Construit en 9BC, Ronda était un bastion militaire important sous l'Empire romain. Elle a été transformé par les Maures qui responsables de la plupart des facteurs qui la rendent si attractive.  Le plus vieux quartier est La Cuidad, lieu préféré d'Orson Welles, qui conserve ses traces mauresque et offre belles demeures Renaissance.
Au vu de l'Alcazar et des murailles en ruine, il n'est pas difficile d'imaginer ce qu'était la vie à travers les siècles de domination musulmane, qui pris fin en 1485.
Il ya de nombreux vestiges, y compris les voûtes magnifiquement préservés des Bians Arabes du 13ème siècle, sur la rive sud-est de la rivière Guadelvin, ainsi que le minaret, la tour d'une mosquée du 14ème siècle qui a ensuite été démolie  pour faire place pour une église chrétienne.
La Puerta de Almocabar, qui mène au Barrio de San Francisco et qui abrite de nombreux style traditionnel bars et restaurants, est la porte principale mauresque que l'on peut encore admirer dans son intégralité.
Un endroit à ne pas manquer est la Casa del Rey Moro, où Michele Obama a amené sa fille Sacha, en Août 2010.
Elle a surpris les spectateurs en descendant les 300 marches qui me`nent au fond du Tage, voulant en savoir plus sur cette maison du 14ème siècle dont les escaliers secrets ont permis au défenseurs de s'approvisionner en eau au cours des sièges de la ville.
Pas moins de trois ponts enjambent la gorge, le pont San Miguel du 14ème siècle, le Puente Viejo du17ème siècle et le spectaculaire pont principal - ou Puente Nuevo - qui a été construit à la fin du 18e siècle et relie la vieille ville à la nouvelle.
C'est ce pont, qui a été rendu célèbre par Hemingway dans "Pour qui sonne le glas", en décrivant comment les prisonniers étaient suspendus au pont, pendant la guerre civile espagnole.
Il y a également de nombreux endroits intéressants à visiter, à commencer par les arènes, les plus ancienne de l'Espagne, qui accueillent aujourd'hui le plus grand événement dans le calendrier taurin du pays, la Goyesca.
Les jardins sont un endroit idéal pour passer quelques heures avec un journal ou un livre, en levant les yeux de temps en temps sur la Serrania de Ronda, sans doute l'un des plus beau point de vue, en Andalousie. Depuis les jardins, vous pourrez vous promener le long de la passerelle des Anglais, (Paseo de los Ingleses), qui a été construit afin de maximiser les possibilités d'observation pour les visiteurs.
Ronda est siutée au sein d'une chaîne de montagnes, et à l'embouchure de la vallée du Genal. Une excursion se doit de combiner la visite de la ville romaine de Acinipo à seulement 12 km, avec son magnifique amphithéâtre romain, et également la caverne des Bodegas Setenil, où les Romains gardaient leur vin.
Vous pourriez également avoir envie d'une promenade sur la magnifique Cueva del Gato (Grotte du chat), si vous souhaitez découvrir pourquoi le barrage constrit près de Montejaque n'a jamais été utilisé.
Quoi que vous décidiez de faire, il ya de quoi vous tenir occupé pendant des semaines.
Pensez à siroter un verre de Chinchilla, un vin rouge Ronda, au bar La Lechugita où, contrairement à de nombreux endroits sur la Costa del Sol, les tapas sont à seulement 80 centimes d'euros. Et comme Orson Welles, qui a insisté pour que ses cendres ont été dispersées dans Ronda en 1985, il ya ura toujours une place dans votre coeur pour Ronda.
Pour compléter cet article pensez a visiter ce site avec de nombreuses photos de Ronda.
Top


RSS feed